Hamburger icon NLD ENG

Fraction organique humide

Tout élément de moins de 70 millimètres qui quitte l’installation de tri des déchets ménagers est considérée comme relevant de la fraction organique humide (FOH). La FOH contient encore quelques matériaux de valeur. Par exemple, les plastiques représentent environ 3 % de la FOH.

Le taux d’humidité de la FOH est de 50%. Tous les composants solides de la fraction peuvent être séparés à l’aide d’un tamis. Le rendement en gaz de la fraction organique humide inférieure à 6-8 mm est faible. Le séchage de cette fraction peut réduire sa masse de 50 %. Une amélioration supplémentaire de cette fraction est toutefois possible.

contentslider1
contentslider1
contentslider1
contentslider1
contentslider1

La fraction de 6-70 mm contient de nombreux matériaux déformables en 2D. La éparation aéraulique permet de dissocier les films et le papier des matériaux en 3D, tels que les plastiques, le bois, la pierre, le verre, les métaux ferreux et non ferreux. Après avoir retiré le fer des matériaux contenus dans le flux 3D à l’aide d’aimants, le plastique est retiré à l’aide de capteurs infrarouge proche (NIR).

Ce qui demeure après ces opérations passe par un X-tract, une machine à rayonnement qui distingue la matière au niveau moléculaire en utilisant les rayons X et l’infrarouge. La pierre et le verre sont éliminés au regard de leur perméabilité. La fraction organique ainsi purifiée peut être introduite dans un digesteur. Elle se caractérise alors par un rendement élevé en gaz.

La pierre triée et isolée par l’installation peut être vendue comme matière première. Le verre séparé atteint une pureté de plus de 95 % et convient comme matière première pour l’industrie du verre.

Une installation de tri de la fraction organique humide peut être personnalisée, conçue et mise en œuvre avec une capacité de traitement de 5 tonnes/heure à 40 tonnes/heure.

Référence : Omrin